• Nouveau

Mahomet et Charlemagne

Auteur: HENRI PIRENNE

ISBN:

0,00 MAD
TTC

Bibliothèque Paul-Emile Boulet de l’Université du Québec

Dans ce grand classique l’historien Henri Pirenne défend une thèse. Il démontre qu’à partir du VIIème siècle (à partir de 634), que la civilisation gréco-romaine s’est écroulée sous le choc des invasions des peuples de l’Islam. Ces envahisseurs ont conquis tous les rivages de la Méditerranée occidentale et ont empêché tout échange. Depuis toujours la « mare nostrum » avait réuni ses peuples riverains autour d’une même culture et d’une même civilisation. Pour la première fois dans l’Histoire, elle est devenue une frontière. Elle sépare à jamais deux cultures irréconciliables, l’occidentale et l’Islam. Le VIIème siècle est, pour l’Europe, le début du vrai Moyen-Âge. A l’appui de cette thèse, Henri Pirenne apporte une quantité innombrable de preuves qui révèlent son extraordinaire érudition et son incroyable connaissance du sujet. La transition entre le monde ancien et le Moyen-Âge était sa spécialité et son livre est le fruit de toute une vie de recherche sur cette période cruciale de notre Histoire. Il nous explique les raisons de la rupture irréversible entre les deux cultures, l’occidentale et l’Islam. Les conquérants musulmans n’ont pas pour devoir de convertir les peuples conquis mais d’assurer leur sujétion. Ils ne rechignent pas à s’emparer de leurs sciences, leurs arts, leurs richesses et leur train de vie, mais les vaincus sont leurs sujets, ils payeront seuls l’impôt, et serviront leurs nouveaux maîtres. Et de conclure : « la rupture avec le passé est définitive. Les nouveaux maîtres imposent aux vaincus la soumission à Allah. Le droit tiré du Coran se substitue au droit romain et l’arabe se substitue au grec et au latin. Aucune fusion n’est possible, ces deux cultures seront hostiles à jamais » Après une période éminemment chaotique, le couronnement de Charlemagne en 800 est le jalon qui marque le début d’une ère nouvelle. Dorénavant, c’est au nord que va s’élaborer lentement et péniblement une civilisation germanique, romanisée par la chrétienté, qui rassemblera Gaulois et Germains dans une même Europe. Mais c’est néanmoins un repli sur soi, nous explique l’auteur, et un déclin de civilisation. Il faudra attendre le XIIème siècle pour qu’apparaisse enfin une véritable « renaissance ». Ce livre peut être considéré comme le testament du grand historien belge Henri Pirenne. C’est toute notre Histoire, depuis le début des invasions barbares jusqu’à l’aboutissement de la féodalité, qui nous est racontée, avec pour fil conducteur l’Histoire des peuples et de la civilisation. Il est très complet, très bien informé, très objectif. C’est un véritable apport à la connaissance des populations et des cultures occidentales.

Gratuit

Quantité

HENRI PIRENNE

Henri Pirenne né à Verviers le 23 décembre 1862 et mort le 25 Octobre 1935, est un historien médiéviste belge. Il est également l'une des grandes figures de la résistance non-violente à l'occupation allemande de la Belgique durant la Première guerre mondiale. La réputation de l'historien repose sur trois grandes contributions à l'histoire européenne. La première concerne les origines du Moyen-Age par la formation de nouveaux États et le déplacement du commerce vers le nord. La seconde est une vue distincte de l'histoire médiévale de la Belgique et finalement un modèle pour le développement de la cité médiévale. Par sa méthode, Henri Pirenne a été considéré comme l'inspirateur de l'école historique française dite École des Annales. Dès 1922, il soutient dans divers travaux la thèse qu’il affirmera dans « Mahomet et Charlemagne », selon laquelle la rupture au VIIe siècle « de la tradition antique a eu pour instrument l’avance rapide et imprévue de l’Islam. » Ses principaux autres travaux ont porté sur l’histoire de l’Europe et sur les villes du Moyen âge, avec à chaque fois des thèses originales par rapport aux conceptions du temps.

16 autres produits dans la même catégorie :