• جديد

L’Islam, Croyances et Institutions

Auteur: HENRI LAMMENS

Editeur: Imprimerie Catholique - Beyrouth - 1943

ISBN:

د.م.‏ 0٫00
شامل للضريبة

Imprimerie Catholique - Beyrouth - 1943

A l'heure où l'occident se trouve en guerre avec un certain islamisme totalitaire, il devient urgent d'acquérir une connaissance fondamentale de l'islam dont il dérive. Ce livre y contribue puissamment. La première édition de ce livre datait de 1926. Tous ont cru que l'islamisme céderait le pas, en orient, devant les nationalismes laïcs, arabes, persan, turc, kurde, etc. Dès les années 1920, Henri Lammens concluait que cette vue était erronée. Tous croyaient, entre les deux guerres, que le sentiment religieux, chez les peuples de l'islam, irait en se laïcisant. Notre auteur démontrait sobrement le contraire. Un livre, aux antipodes de toute polémique inutile, où sont expliquées clairement les notions nécessaires à la connaissance objective et réaliste de l’islam.

Gratuit

الكمية

HENRI LAMMENS

Henri Lammens, né le 1 Juillet 1862 à Gand - Belgique, et mort le 24 Avril 1937 à Beyrouth au Liban, était un Prêtre Jésuite belge, Orientaliste arabisant de renom et historien de l’Islam. Il passa presque toute sa vie au Liban. D’abord préfet des études de français et d’arabe au collège jésuite de Beyrouth puis professeur à la faculté des études orientales de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth il consacre bientôt (à partir de 1897) tout son temps à la recherche, aux voyages et à l’écriture. Ses œuvres principales concernent ensuite l’histoire de l’Islam et du monde arabe, un domaine dans lequel il devient un des grands spécialistes de son temps. Il publie une importante étude sur le règne du Calife Omeyyade Muawiya 1er (1908). Remontant l’histoire il s’intéresse au monde arabe préislamique dans Le berceau de l’Islam : l’Arabie occidentale à la veille de l’Hégire (1914). Ces travaux font encore autorité. Appliquant la méthode historique moderne aux textes fondateurs de l’islam (une approche alors inédite) il publie articles et livres très critiques de l’Islam (tel Mohamet fut-il sincère ? et Fatima et les filles de Mahomet en 1912) qui lui valent la réputation d’être contre les musulmans : craignant des réactions hostiles du pouvoir turc, ses supérieurs jésuites lui interdisent de continuer ses recherches. Il prépare une Vie de Mahomet (1914) qui, bien que rigoureusement scientifique, reste à l’état de manuscrit par crainte de réactions négatives. Certains chapitres paraîtront comme articles dans des revues. Il collabore à la grande encyclopédie de l’Islam et est éditeur durant de nombreuses années de la revue jésuite arabe de Beyrouth, ‘Al-Machriq’ (fondée en 1898). En 1930, Lammens est atteint d’une paralysie lente et dégénérative du cervelet. Ses activités en sont progressivement réduites. Il quitte la direction de la revue al-Machriq en 1934. Il est bientôt réduit à une impotence quasi totale, qui cependant ne nuisent pas à ses facultés mentales qu’il garde intactes jusqu'à la fin. Henri Lammens meurt à Beyrouth le 24 avril 1937.

16 منتجات أخرى في نفس الفئة: